SOPHRO-MANAGEMENT

LA QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL : UN CONCEPT OPÉRATIONNEL RENOUVELÉ POUR UN MANAGEMENT NOVATEUR

 

Si de nombreux observatoires ont déjà vu le jour dans « l’univers entreprise », visant à évaluer la satisfaction des collaborateurs dans leur environnement de travail, une volonté affirmée d’aller plus loin a pris corps au grès de l’Accord National Interprofessionnel (ANI) du 19 juin 2013 sur la Qualité de Vie au Travail (QVT). Il pose le concept de Qualité de Vie au Travail de la manière suivante :

«Les conditions dans lesquelles les salariés exercent leur travail et leur capacité à s’exprimer et à agir sur le contenu de celui-ci déterminent de la perception de la qualité de vie au travail qui en résulte».

« Il marque un engagement, qui si il est sincère, est un investissement dans le patrimoine social »(2).

Les questions de sens et de reconnaissance, sans lesquelles la qualité de vie n’existe pas, vont être alors grandement mobilisées et sollicitées au sein de l’organisation du travail. L’entreprise en a-t-elle seule la compétence et le savoir-faire ?

Si l’expérimentation est reine, elle nécessite néanmoins méthode et méthodologie avec pour corollaire une indispensable souplesse d’adaptation à l’écosystème particulier et singulier de l’organisation. Nous préconisons l’accompagnement de groupes de travail sur la « vraie vie » au travail. (2).

N’oublions pas que dans la définition même du concept, la qualité de vie est de l’ordre de la perception, point commun avec le stress. La perception de la réalité du travail bien fit est d’ordre à la fois individuel, organisationnel, global et systémique. L’entreprise se trouve engagée dans un nouveau paradigme que l’ANI sur la Qualité de Vie au Travail vient confirmer et entériner. L’entreprise saura-t-elle se l’approprier ?

(1) Hervé Lanouzière article dans la Semaine sociale Lamy • 16 septembre 2013 • n°1597

(2) Françoise Dumaine et Chantal Maillet, co-auteures de « Changements et restructurations, redonner du sens au travail dans un contexte d’incertitude », mémoire 2014, mention TB, du Master 2 Management, Travail et Développement Social Paris-Dauphine/ANACT.

Françoise DUMAINE
Présidente de Sophro-management
fdumaine@sophro-management.fr
06 83 59 05 83