Le sens facteur de protection contre les burn-out

LE SENS, UNE VÉRITABLE PROTECTION CONTRE

LES BURN-OUT

Le sens n’est pas une thérapie mais il est particulièrement thérapeutique.

Le « vivre ensemble » est un véritable défi dans l’univers du travail, aussi doit-on le repenser en son sein.(1).La question du sens se pose ici comme principe de vie, et non pas uniquement en tant que principe de gestion. De son authenticité, dépendra l’appropriation de la démarche par le corps social et pourra se revendiquer comme une innovation sociale à l’œuvre au profit de l’intelligence collective.

Cette « circularité du vivant » nécessite de recenser tous les leviers d’action dans l’esprit d’un parcours apprenant inter-culturel (âge, genre, origine,mobilité de lieu, de métier…) formant trajectoire au sens d’une traçabilité sociétale. Sens et reconnaissance ainsi revisités et vivifiés se présentent comme les meilleurs garants d’une performance durable dans un monde en perpétuelle mutation.

(1) Françoise Dumaine co-auteure avec Chantal Maillet du mémoire « Changements et restructurations : redonner du sens au travail dans un contexte d’incertitude. » mention TB Master 2 (Management, Travail et Développement, Social) Paris-Dauphine/ANACT.